Oups! Le Javascript de votre navigateur web est désactivé!

Activez le Javascript de votre navigateur afin de bénéficier de toutes les fonctionnalités de notre site web pour une meilleure expérience.

Recherche Menu

L'ABC d'une toiture

La couverture ou le toit d'un édifice est la surface couvrant toute la partie supérieure du bâtiment permettant ainsi de protéger l'intérieur de la bâtisse des intempéries et des animaux. Grâce à cet article, vous découvrirez les différents matériaux utilisés pour la construction et le revêtement, les formes architecturales possibles ainsi que les parties de la toiture.

Qu'est-ce qu'une toiture?

«  Toiture  » est le terme employé pour regrouper l'ensemble des éléments qui constituent le toit d'un édifice. La toiture est soutenue par une charpente, ce qui lui procure stabilité et solidité. Selon le type de bâtiment, le climat et la composition du sol, les matériaux choisis pour la charpente varieront. De plus, une bonne toiture est légère, résistante, étanche, esthétique et elle permet l'écoulement des eaux.

Matériaux utilisés

Les matériaux utilisés pour la construction de la charpente sont généralement le bois et l'acier. Ce dernier devenant de plus en plus populaire en raison de sa malléabilité, de son aspect économique et de sa forte résistance.

Lorsque la charpente du toit a été installée, il est temps de faire la pose du revêtement. Plusieurs choix s'offrent à vous, vous devrez donc sélectionner un matériau qui correspond au style de votre bâtiment, vos goûts et votre budget. Voici les options possibles :

  • Acier
  • Ardoise
  • Asphalte et gravier
  • Bardeaux (asphalte ou bois)
  • Bois
  • Chaume
  • Cuivre (100 ans et plus en durabilité)
  • Fibrociment
  • Matières plastiques
  • Membrane de caoutchouc (EPDM)
  • Membranes élastomères
  • Membrane TPO
  • Plomb ou zinc
  • PVC
  • Tôle ondulée en acier galvanisé ou inoxydable (50 ans et plus en durabilité)
  • Tuiles (béton ou terre cuite)
  • Végétation

En raison de la prise de conscience environnement de la population, les toitures végétales sont de plus en plus populaires au Québec et ailleurs dans le monde. Toutefois, comme elles ont un poids plus important que les autres types de toitures, il faut prévoir les charpentes du toit et du bâtiment en conséquence.

Formes

Selon l'architecture et la construction du bâtiment à couvrir, les formes de toit peuvent grandement varier. Elles peuvent aussi différer selon le secteur dans lequel elles sont érigées. Voici quelques exemples de forme de toit :

Toits arrondis

On les retrouve généralement sur des édifices religieux ou sur des bâtiments publics. Ils sont plus rarement érigés sur des habitations.

  • Dôme
    La toiture est en voûte ayant la forme d’une demi-sphère comme les édifices suivants :
    • Tunisie = Grande Mosquée de Kairouan
    • Paris = Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre
    • Paris = Les Invalides
  • Flèche
    Possédant des facettes pointues ou une forme de cône
  • Toit à l'impériale
    Présente des courbes convexes et concaves et peut être orné d'une flèche ou non.
Dôme
Dôme
Toit en forme de cône
Toit en forme de cône
Toit à l'impériale
Toit à l'impériale

Toits simples

  • Toit plat
  • Toit en pente à un ou plusieurs versants
Toit plat
Toit plat
Toit monopente
Toit monopente
Toit à 2 versants
Toit à 2 versants
Toit à 4 versants
Toit à 4 versants (2 croupes)
Toit à demi-croupe
Toit à demi-croupe
Toit à coyaux
Toit à coyaux

Composantes

Composantes d'un toit
Pente du toit
Elle dépend généralement des conditions climatiques.
Avant-toit (1)
Il s'agit de la partie faisant saillie et débordant légèrement du toit. Sa taille varie également selon les conditions climatiques et selon la quantité d'ombre recherchée.
Rive (2)
Elle est l’extrémité côté pignon. Selon l’architecture de la bâtisse ou de l’habitation, la rive de toit peut être droite, biaise, rentrante, sortante ou en saillie. Elle peut comporter certains motifs ornementaux puisqu'elle peut être sculptée ou ajourée.
Faîte (3)
Le faîte est la ligne horizontale où deux versants se rencontrent au sommet du toit.
Noue (4)
La noue est l'endroit où deux pans de toiture se rejoignent. L'angle formé par les deux pans permet l'écoulement des eaux vers les gouttières.
Arête (5)
Formant une saillie à la jonction de deux pans de toiture, l’arête est marquée au niveau de la charpente par une pièce rectiligne ou courbe nommée « arêtier ».
Croupe (6)
La croupe est un versant du toit qui réunit deux pans principaux à leur extrémité.
Coyau, retroussis ou queue de vache
Située en bas du versant, il s’agit de la partie qui déborde légèrement et forme ainsi un petit avant-toit ayant une pente plus faible que celle des chevrons.

En résumé

Pour bien vous protéger, la couverture doit être installée sur une charpente solide. Vous devrez faire un choix de revêtement et de forme pour votre toit. Vous devez toutefois vous assurer de respecter votre budget et le style de votre bâtiment. N'hésitez pas à faire appel à un entrepreneur spécialisé en toiture pour l'installation et la réparation de votre couverture.