Recherche Menu

Toiture de membrane élastomère

Ce type de revêtement est devenu le préféré des architectes car il peut se poser par presque tous les temps, chaud ou froid. Détrônant graduellement le traditionnel toit asphalté, la membrane élastomère comporte certains avantages non négligeables.

Description du produit

L'élastomère est le terme utilisé pour décrire un polymère possédant certaines propriétés élastiques obtenues par d'énormes déformations avant rupture, soit la réticulation. L'élastomère est en soit un synonyme usuel du caoutchouc. Pendant très longtemps le seul élastomère connu fut le caoutchouc naturel. Plutôt connu aujourd'hui, les élastomères sont le plus souvent constitués de caoutchouc synthétique et de caoutchouc naturel.

Charles Hanson Greville Williams, chimiste anglais, démontra en 1860 que l'élastomère est un polyisoprénoïde. Le 12 septembre 1909, par Fritz Hofmann (chimiste allemand), est déposé le premier brevet relié à la fabrication d'un caoutchouc synthétique attestant en toute rigueur que l'élastomère n'est pas une matière plastique.

Obtenus à partir de polymères linéaires, les élastomères sont des matières organiques détenant de remarquables propriétés élastiques. L'élastomère brut n'est pas une matière propre à l'emploi direct, il doit être formulé afin de répondre à des exigences bien précises. La grande capacité au niveau des collisions élastiques des élastomères rend ce produit très spécial et de plus en plus apprécié. L'étirement élastique et le rebondissement permettent à l'élastomère de reprendre sa forme initiale une fois la sollicitation du produit terminée. Cette caractéristique très spéciale du produit peut lui permettre de supporter de très grandes déformations rendant l'utilisation de l'élastomère très intéressante pour revêtir une toiture.

Outre le revêtement, les élastomères sont généralement appréciés dans la fabrication de certaines autres applications où leur capacité à reprendre leur forme initiale est essentielle et parfois même très sécuritaire.

  • Amortissement des vibrations
    • Amortisseurs
    • Pneumatiques
    • Semelles de chaussures
  • Déformation réversible
    • Balles de pelote basque où le rebond est très important
    • Ballons
    • Élastiques
  • Incompressibles
    • Joints d'étanchéité
  • Autres applications potentielles
    • Bandes transporteuses
    • Courroies
    • Durits
    • Gants médicaux (le latex étant souvent relié à certaines allergies)
    • Tuyaux d'arrosage

Depuis toujours, les toitures en revêtement d'asphalte sont les plus populaires. Depuis environ une quarantaine d'années, les couvreurs utilisent maintenant des membranes de bitume (asphalte) ayant été modifié à l'élastomère afin d'assurer une meilleure qualité et réduire ainsi l'entretien des toitures en général. Au Canada seulement, plus de 50 % des toitures sont aujourd'hui recouvertes par ce type de produit.

La membrane élastomère est une bicouche constituée d'une couche de base et d'une couche de finition composée de granules de couleur à la surface remplaçant ainsi le traditionnel gravier utilisé depuis très longtemps.

La manière la plus traditionnelle d'installer ce type de membrane est encore avec la chaleur, soit à l'aide d'un chalumeau afin de permettre aux deux couches de fusionner ensemble en une seule et même membrane une fois que le dessous et le dessus sont fondus. L'utilisation du chalumeau constitue toujours un risque d'incendie non négligeable à la pose de la membrane. Toutefois, une nouvelle méthode à froid a vu le jour dernièrement permettant l'installation de la membrane tout en réduisant du même coup les risques d'incendie lors de la pose. Cette méthode étant très récente, la durabilité ne peut pas encore s'établir n'ayant pas encore subie l'épreuve ni l'usure du temps.

Durabilité

Dépendamment des conditions atmosphériques où la membrane est installée, la durabilité peut facilement s'établir avec un minimum de 20 ans pouvant parfois aller jusqu'à 30 si le toit est ventilé convenablement et que la membrane a été installée de façon adéquate pour la structure du toit.

Coût

Pouvant être plus durable que l'asphalte selon la qualité de la pose, le coût est cependant un peu plus élevé à l'achat et à l'installation pouvant débuter autour de 8.00 $ /pi2. Cependant comme son entretien est négligeable comparativement au toit asphalté, les coûts à la base sont souvent égalés face à la toiture d'asphalte avec le temps.

Avantages de la membrane élastomère

Ce type de revêtement est devenu le préféré des architectes car il peut se poser par presque tous les temps, chaud ou froid. Détrônant graduellement le traditionnel toit asphalté, la membrane élastomère comporte certains avantages non négligeables.

  • Idéal pour les toits plats
  • Installation à froid maintenant possible réduisant les risques d'incendie
  • Pose possible peu importe la température
  • Résistance aux intempéries et aux écarts de températures

Inconvénients de la membrane élastomère

Provenant de membrane de bitume modifié à l'élastomère, les écologistes ne l'apprécient guère en ces temps populaires d'habitations plus vertes et plus biodégradables.

  • Non recyclable dans certains endroits
  • Risque d'incendie à l'installation (utilisation de torches)

Entretien

Très peu d'entretien est nécessaire lorsque la membrane élastomère est utilisée et installée de façon adéquate. Une vérification automnale est généralement préconisée dans les pays nordiques afin d'assurer la stabilité de la toiture pour l'hiver mais généralement, ce type de revêtement assure une belle durabilité sans aucun entretien particulier.