Recherche Menu

Bardeau d'asphalte

Le bardeau d'asphalte est le plus courant de tous les types de revêtements utilisés en toiture. Il est facile à installer et comme il est moins coûteux que les différents aciers utilisés comme revêtement, il est très apprécié de tous les consommateurs.

Description du produit

Composé généralement de fibres organiques de 1 à 12 % ou inorganiques selon le cas, de petits granulats de 50 à 60 % et de bitume de 30 à 35 %, ce type de bardeau est très populaire dû à sa facilité d'installation et à son coût très peu élevé pouvant s'adapter à tous les types de budgets.

Le bardeau d'asphalte offre, sur sa face exposée, des possibilités de granulés colorés d'ardoise ou de céramique. La partie inférieure du bardeau est partiellement découpée en 3 ou 4 sections nommées « jupes ». Il est habituellement de forme rectangulaire et il existe en de nombreux styles le rendant très populaire auprès des consommateurs.

  • Architectural
  • Entrecroisé
  • Fente
  • Pente douce
  • Stratifié
  • Toit d'ardoise
  • Trois pattes
  • Victorien

Le bardeau d'asphalte est le plus courant de tous les types de revêtements utilisés en toiture. Il est facile à installer et comme il est moins coûteux que les différents aciers utilisés comme revêtement, il est très apprécié de tous les consommateurs. Pour optimiser son investissement, il est important de bien choisir son bardeau car il existe une multitude de possibilités. Le marché d'aujourd'hui offre différents modèles pouvant convenir à tous les types de toitures. Les principaux critères à vérifier avant le choix et l'installation sont les suivants :

  • Durabilité
  • Esthétique (visible ou non de la rue)
  • Étanchéité
  • Garantie
  • Pente du toit
  • Résistance au vent et aux intempéries

Les variances offertes dans le domaine du bardeau d'asphalte sont nombreuses. Il existe différents niveaux de qualité, d'épaisseur, de styles et de couleurs offrant aux consommateurs un éventail varié et bien garni. Le coût, la résistance et la durée de vie de la toiture varieront selon le produit choisi.

Durabilité

Elle varie facilement entre 20 et 30 ans selon le produit choisi. Un bardeau régulier (garantie 20 ans) peut facilement résister à des vents de 100 km/h tandis qu'un bardeau de haute performance (garantie 30 ans) peut parfois résister à des vents pouvant aller jusqu'à 220 km/h.

Coût

Une toiture en bardeaux d'asphalte est beaucoup moins chère qu'une toiture métallisée ou en bardeau de cèdre. Un bungalow simple à deux versants peut facilement coûter entre 5 000 et 6 000$ pour une toiture en bardeaux d'asphalte. Une maison un peu plus complexe avec pignons et plusieurs versants peut parfois coûter entre 15 000 et 20 000$ comparativement à 50 000$ pour un même toit exécuté en tôle d'acier ou même 150 000$ pour une toiture en zinc ou en cuivre. Ces coûts minimes comparativement aux autres possibilités de revêtement font souvent grimper son taux de popularité auprès des consommateurs.

Évolution du bardeau d'asphalte

Comme le bardeau d'asphalte compte pour environ 75 % du marché de la toiture, son évolution est d'autant plus importante afin de bien suivre les nouvelles technologies de même que les nouvelles tendances autant en matière de mode que de qualité. Durant la dernière décennie, sa composition a donc grandement évolué. Les caractéristiques des différents produits offerts incluent maintenant les produits recyclés, la performance de refroidissement de même que le rendement énergétique du bardeau. Le bardeau d'asphalte est maintenant disponible en deux variétés distinctes. Le traditionnel bardeau est encore le plus utilisé face au nouveau bardeau de fibre de verre.

Bardeau organique ou traditionnel

Il s'agit du plus vieux produit des deux variétés. Avec une armature en papier recyclé (cellulose), il est plongé dans l'asphalte chaud sous pression permettant d'offrir une souplesse accrue rendant son installation plus facile par temps plus froid. Il permet de masquer certaines imperfections, il résiste mieux aux déchirures et comme il est plus lourd, il résiste mieux aux intempéries et aux grands vents. Le bardeau organique est idéal pour les grands écarts de température résistant très bien aux différents climats pouvant parfois être très rigoureux.

Bardeau de fibre de verre

Plus récent, il comporte une armature de fibre de verre plutôt qu'une cellulose. Il s'agit alors d'un bardeau composé. Nécessitant moins d'asphalte à la fabrication, il offre un produit beaucoup plus léger et moins coûteux. Il est plus résistant à la chaleur et au relèvement des pattes, problème souvent relevé sur les maisons plus anciennes. Il est muni de trois couches dont une en fibre de verre, une en asphalte et une couche en granules superposées.

Composition du bardeau d'asphalte

Les différentes couches composant le bardeau d'asphalte ont chacune un rôle bien précis définissant les caractéristiques spécifiques de ce type de revêtement.

Granulats ou granules

Protégeant le bardeau des rayons ultraviolets, cette couche superficielle détermine la couleur du bardeau. Protégeant la couche d'asphalte des rayons du soleil, cette couche est composée de rhyolite et de basalte formant un matériel très dur. Certains types de bardeaux offrent une couche de granules ayant la particularité de réfléchir la chaleur permettant ainsi à la toiture de demeurer plus fraîche. Certains autres types peuvent être dotés d'additifs prévenant la création de moisissure sur le toit.

Asphalte

Cette couche assure l'étanchéité rendant le bardeau imperméable garantissant ainsi la protection de la toiture. Le poids du bardeau est déterminé par l'épaisseur de la couche d'asphalte. Le type architectural est composé de deux couches d'asphalte où la fibre de verre se retrouve entre les deux.

Renforcement

Cette couche différencie le bardeau organique du bardeau de fibre de verre. Servant d'armature, cette membrane maintient toutes les couches ensemble. La couche de renforcement doit être stable et très résistante ne devant pas varier selon les différentes températures environnantes.

Bande adhésive

Elle permet aux bardeaux de pouvoir coller entre eux. Elle est activée par la chaleur et ne doit jamais être clouée afin de ne pas nuire au collage des bardeaux entre eux.

Bande de clouage

Les bardeaux ne doivent pas être brochés afin d'éviter les fissures pouvant les fragiliser. Ils doivent être cloués dans la bande de clouage. Il faut éviter de trop enfoncer les clous sur la bande. Il est préférable que la tête des clous effleure la surface de la bande au lieu de trop s'y enfoncer. La combinaison de la bande de clouage et de la bande adhésive permet une meilleure résistance au vent et aux fortes intempéries.

Avantages du bardeau d'asphalte

Plutôt malmenés par certains, les bardeaux d'asphalte sont tout de même toujours aussi populaires. Son évolution des dernières années permet aux consommateurs une toute nouvelle gamme de produits offrant couleurs, textures, styles et prix différents garantissant du même coup une toiture d'une grande qualité.

  • Coût abordable
  • Disponibilité du marché
  • Gamme de produits très variée
  • Garanties variant de 20 ans à garantie à vie
  • Installation facile
  • Résistance au vent et aux intempéries
  • Très peu d'entretien

Inconvénients du bardeau d'asphalte

Les bardeaux d'asphalte comportent de nombreux avantages mais ils comptent également quelques inconvénients qui en font un produit parfois critiqué par les défenseurs environnementaux.

  • Durée de vie limitée selon la qualité
  • Dégradation longue et nuisible pour l'environnement

Avec les conditions environnementales et avec le temps, les granules peuvent se détacher des bardeaux et être emportés par le vent ou la pluie. Avec le temps, le bitume contenu dans le bardeau se rétrécit pouvant se dégrader, se gondoler et/ou s'onduler laissant alors une zone exposée sur le toit pouvant ainsi permettre l'infiltration de l'eau et causer certains bris.

Entretien

Comme marcher sur un toit de bardeau peut parfois l'endommager, il est préférable de ne pas y passer trop souvent. Une inspection visuelle tous les deux ou trois ans est généralement suffisante pour détecter l'état de la toiture en générale.

  • Vérifier l'isolation et l'aération de l'entretoit afin d'éviter l'accumulation d'humidité
  • Vérifier l'état de la colle plastique sous les solins
  • Vérifier l'apparition des fissures et les calfeutrer afin de rallonger la durée de vie de la toiture

Outre les réparations s'il y a lieu, aucun entretien particulier n'est nécessaire.